26 janvier 2017

Le courage de l'Incertitude

...
Que reste-t-il alors de notre incertitude ? Elle est dans notre finitude et notre culpabilité, pour reprendre les termes de Paul Ricoeur. Notre bonté et notre confiance sont toujours fragilisées par nos limites et les remous de nos mauvais vouloirs. Paul l’a si bien dit : nous ne faisons pas le bien que nous voudrions et nous tombons dans le mal que nous ne voulions pas. C’est entre le vouloir et le faire qu’est fichée notre blessure. Et c’est bien là aussi qu’intervient le courage de l’incertitude. Il prend alors la forme d’une humilité profonde devant ce qui nous dépasse, d’un consentement à ce qui nous advient, et aussi d’une confiance en nos ressources mises ensemble. Ce courage est fortifié s’il est aussi souriant. Il y a bien des moments où il faut serrer les dents, mais il y en a aussi où nous pouvons les desserrer et laisser sourire nos lèvres. L’incertitude est notre demeure : à nous de l’habiter tranquillement.
...

L' incertitude nous place donc devant notre responsabilité. L’irresponsabilité serait de laisser faire, de subir les évènements et d’être ballotés par les flux de l’Histoire. Il y va de notre dignité humaine, de notre noblesse. Si Dieu tient le monde dans ses mains, si son regard est posé sur l’humanité dans sa bienveillance paternelle, ce n’est quand même pas lui qui écrit l’Histoire. Il nous l’a confiée. Il nous demande seulement de chercher toujours à aller à la rencontre de sa volonté, et nous savons que son vouloir est un vouloir de vie et d’amour.
fr Bernard
http://www.clerlande.com/2017/01/lesperance-le-courage-de-lincertitude-par-bernard-poupard/
Et si cette réflexion nous guidait en ce début d'année 2017?
Accepter l'incertitude au lieu de chercher toujours l'assurance, le connu...
Oser prendre notre part dans cette vie.
Je vous souhaite une belle année 2017

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home